Les conférences

du Centre Cournot

Mardi 3 octobre 2017 - 9h00 - 15h00

Que se passe-t-il sur les marchés mondiaux d’énergie ?

New York


Hosted by the Alfred P. Sloan Foundation, 630 Fifth Avenue, Suite 2200, New York, NY, 10111

En savoir plus // PDF & Video

AGENDA

MORNING SESSION (9:30 am – 11:30 am)

Welcome and Introduction to the Conference

Round Table – What’s Been Happening on Energy Markets?
Chaired by Robert Solow (MIT; Cournot Centre)
Antoine Halff (Center on Global Energy Policy, Columbia University)
Lutz Kilian (University of Michigan)
Michael Levi (Former Special Assistant to President Obama for Energy and Economic Policy)
Amy Myers Jaffe (Energy Security and Climate Change Program, Council on Foreign Relations)
Discussion

- LUNCH -

AFTERNOON SESSION (1:00 pm – 3:00 pm)
How to Model the Roughness of Oil and Gas Dynamics
Josselin Garnier (Ecole Polytechnique) & Knut Sølna (University of California, Irvine):
A Time-Frequency Analysis of Oil Price Data
A Time-Frequency Analysis of Oil Price Data
Commentator: Gérard Ben Arous (New York University)
Commentator: Lutz Kilian (University of Michigan)
Discussion

Closing Remarks




CONFERENCE SUMMARY

What can we say about the evolution of oil and gas prices?

The conference will address this issue by:
(i) presenting tools that can be used to describe the complex multi-scale structures of energy-market price data;
(ii) discussing the possible mechanisms behind these regime shifts;
(iii) considering the possible implications for hedging and risk assessment.

A special focus will be put on the evolution of prices since the end of 2014.

The observation of market price fluctuations sometimes reveals behaviors that cannot be well captured by standard models based on discrete-time random walks or continuous diffusion. In standard models, the return fluctuations of a risky asset are driven by Brownian motion, giving independent Gaussian returns. It has become clear that oil and gas price data vary at different interconnected scales, slow or fast: they have a complicated multi-scale structure that, moreover, may vary over time. Time-frequency analysis can be used to identify the main features of these variations and, in particular, the regime shifts. The analysis derives from a wavelet-based decomposition, a special decomposition of a signal in time-frequency components, and the associated scale spectrum. The joint estimation of the local Hurst coefficient (an index of smoothness) and volatility is the key to detecting and identifying regime shifts and changes in the oil price. For the first time since 1986, "persistence" processes of unprecedented force occurred between the end of 2014 and 2016, opening up a new period.

26-27 novembre 2015
Conférence à l’occasion du centenaire de la naissance de Kiyosi Itô

L’héritage de Kiyosi Itô en perspective franco-japonaise

Ambassade de France au Japon - Tokyo


Ambassade de France au Japon, salle de réunion de l’atrium, 1F 4-11-44 Minami Azabu, Minato-ku, Tōkyō, 106-8514
- à 7 min de la station de métro Hiroo (sortie 1) - Plan d’accès : http://www.ambafrance-jp.org/Plan-d-acces-a-l-Ambassade

Organisé par L'Institut des Hautes Études Scientifiques et la Fondation et le Centre Cournot

Contributeurs: Jean-Pierre BOURGUIGNON (Institut des Hautes Études Scientifiques), Nicole EL KAROUI (École polytechnique), Masatoshi FUKUSHIMA (Université Osaka), Tadahisa FUNAKI (Université de Tokyo), Josselin GARNIER (Université Paris Diderot), Daniel GOROFF (Fondation Sloan), Shigeo KUSUOKA (Université de Tokyo), Glenn SHAFER (Rutgers Business School), Jean-Philippe TOUFFUT (Centre Cournot)

En raison de contrôles à l’entrée de l'Ambassade, veuillez-vous munir d’une pièce d’identité et arriver 20 minutes avant le début de la conférence.

TELECHARGER LE PROGRAMME Présentations en anglais.

Les travaux de Kiyosi Itô et de l’Ecole japonaise de probabilités qu’il a fondée sont aussi exceptionnels dans leur beauté purement mathématique, que dans leurs implications en chimie, en biologie, en physique quantique, en physique appliquée ou en finance.
En attribuant à Itô le premier prix Carl Friedrich Gauss en 2006, l’Union mathématique internationale a reconnu de manière éclatante que son œuvre appartient au patrimoine culturel mondial. Dès le début de ses recherches, Itô a entretenu une relation particulière avec les mathématiciens français. La première citation de ses publications, en fait de sa toute première publication, était une référence à la Théorie de l’addition des variables aléatoires de Paul Lévy.
Comme Itô l’écrivit plus tard, il apprit les processus stochastiques à partir de cet ouvrage. Son objectif était de rendre complètement mathématique la belle structure mathématique qui y était décrite. Il y parvint. On raconte d’ailleurs que les mathématiciens français ne comprirent les contributions de Lévy qu’une fois expliquées par Itô.
Trente ans plus tard, dans les années soixante-dix, l’interaction d’Itô avec les mathématiciens français était encore forte, il adoptait et développait sa propre théorie de l'intégrale stochastique, selon la version fondée sur les semi-martingales de Paul-André Meyer. Aujourd'hui, les mathématiciens français sont parmi les plus impliqués dans les développements des applications du calcul d’Itô en physique comme en finance.
Cette conférence analyse l’héritage d’Itô dans la perspective de cette relation. La théorie des processus stochastiques est-elle vraiment une théorie des trajectoires, comme Lévy l'envisageait ? A quoi doit-on la grande fécondité en physique et en finance des processus de Lévy et de la version d’Itô de l’intégration stochastique ? Sur quels chemins les pistes tracées par Itô nous mènent-elles ?

En savoir plus // PDF & Video
Jeudi, 26 novembre 2015

10h30 – Session d’ouverture
Glenn SHAFER (Rutgers Business School)
Kiyosi Itô réconcilie-t-il le pari de Lévy et la mesure de Doob ?
Shafer Presentation - Nov 2015.pdf



12h – Déjeuner

13h30 – Session 1: L’héritage d’Itô
Masatoshi FUKUSHIMA (Université Osaka)
La vie et l'héritage mathématique du professeur Itô
Fukushima Presentation - Nov 2015.pdf



Daniel GOROFF (Sloan Foundation)
Abstraction contre application: Le Calcul d’Itô, le chaos de Wiener et l'entrelacement de Poincaré
Goroff Presentation - Nov 2015.pdf



15h – Pause café

15h30 – Session 2: Itô et l’analyse stochastique
Tadahisa FUNAKI (Université de Tokyo)
Quelques développements autour des équations différentielles stochastiques partielles
Funaki Presentation - Nov 2015.pdf



Josselin GARNIER (Université Paris Diderot - Centre Cournot)
Le Calcul d’Itô en physique et les équations différentielles stochastiques partielles
Garnier Presentation - Nov 2015.pdf

Vendredi, 27 novembre 2015

10h30 – Session 3: Le calcul d’Itô et les applications financières
Nicole EL KAROUI (École polytechnique)
À quoi le Professeur Itô doit-il sa célébrité dans les salles de marché ?
El Karoui Presentation - Nov 2015.pdf



Shigeo KUSUOKA (Université de Tokyo)
Le calcul d’Itô, le calcul de Malliavin et la finance
Kusuoka Presentation - Nov 2015.pdf



12h – Conclusion

• Soutenu par:
l'Ambassade de France au Japon
l'Agence japonaise pour les sciences et la technolologie (CREST)
La Société mathématique du Japon

29 septembre 2014

Financer la science, ou l’innovation ? Etats-Unis, Europe et Japon en perspective

Ministère de la Recherche - Amphithéâtre Stourdzé - 1, rue Descartes, Paris 5e

Intervenants : Jean-Louis Beffa (Centre Cournot), Jean-Pierre Bourguignon (Conseil européen de la recherche), Daniel Goroff (Fondation Sloan), Yuko Harayama (Conseil japonais des sciences et des technologies), Thibaut Kleiner (Commission européenne), Julia Lane (Institut américain pour la recherche), Beth-Anne Schuelke-Leech (Université d’état de l’Ohio), Robert Solow (MIT)

En savoir plus // PDF & Video
9h15 – Introduction à la conférence
9h30 - L’allocation des financements pour la science et pour l’innovation : directions, indicateurs et incitations

Thibaut Kleiner, Commission européenne



Julia Lane, Institut américain pour la recherche
Julia Lane Presentation 29-09-2014



11h : Pause-café
11h30 – Le financement public face à la philanthropie et au capital-risque

Daniel Goroff, Fondation Sloan
Goroff Presentation 29-09-2014 (1.8 MiB)



Beth-Anne Schuelke-Leech, Université de l’Ohio
Schuelke-Leech Presentation 29-09-2014 (1.7 MiB)



13h – Buffet
14h30 – Quelles recommandations de politique publique ?

Jean-Pierre Bourguignon, Conseil européen de la recherche
Bourguignon Presentation 29-09-2014 (612.4 KiB)



Yuko Harayama, Conseil japonais des sciences et des technologies
Harayama Presentation 29-09-2014 (760.2 KiB))



2 décembre 2013

Y a-t-il des limites à la probabilisation des sciences ?

The Pappalardo Room, 4-349, Department of Physics, MIT, Cambridge, MA

Organisée avec Harvard Medical School

Intervenants : Noureddine El Karoui (UC, Berkeley), Josselin Garnier (Université Paris-VII), Alice Guionnet (MIT), Andreas Hilfinger (Harvard), Jonathan Le Roux (MERL), Johan Paulsson (Harvard).

En savoir plus // PDF & Video
10h-12h : Un état des lieux de l’avancée des probabilités

Noureddine el Karoui (UC, Berkeley), La divergence entre probabilité et statistique



Alice Guionnet (M.I.T.), L’avancée des matrices aléatoires
Johan Paulsson (Harvard), Quel programme de recherche stochastique en biologie des systèmes ?
13h30-15h30 : Une seule et même approche probabiliste ?

Jonathan Le Roux (Mitsubishi), La probabilisation du bruit : modéliser les sources acoustiques pour mieux les séparer



Andreas Hilfinger (Harvard), La probabilisation de la biologie



Josselin Garnier (Université Paris-VII), Un agenda commun pour les probabilistes appliqués ?

17 décembre 2012

Les limites à la probabilisation des sciences

Bâtiment Warren Alpert (536), 200 Longwood Avenue, Harvard Medical School, Boston (station Longwood).
Sous la présidence de Robert Solow (MIT)

Intervenants : Rémi Catellier (Université Paris IX), Meriem El Karoui (Harvard), Josselin Garnier (ENS), Andreas Hilfinger (Harvard), Johan Paulsson (Harvard).
En savoir plus // PDF & Video


2 & 3 décembre 2010

Les bienfaits de la macroéconomie

Les Miroirs - La Défense

Intervenants : Jean-Louis Beffa (Saint-Gobain), Robert Boyer (CEPREMAP) , Jean-Bernard Chatelain (Université Paris I), Wendy Carlin (University College London), Giancarlo Corsetti (University of Cambridge), Giovanni Dosi (Sant’Anna School of Advanced Studies, Pise) , Robert Gordon (Northwestern University), Paul de Grauwe (Université de Louvain), Gerhard Illing (Ludwig-Maximilians-Universität, Munich) , Xavier Ragot (CNRS), Willi Semmler (New School for Social Research, New York) , Robert Solow (MIT), Xavier Timbeau (OFCE), Volker Wieland (Goethe Universität, Francfort)

Programme conférence 2010 (74.9 KiB)

En savoir plus // PDF & Video
Jeudi, 2 décembre

1. Un panorama des concepts et des approches

Jean-Bernard Chatelain (Université Paris I)
Presentation Jean-Bernard Chatelain (131.6 KiB)



Xavier Timbeau (OFCE)
Presentation Xavier Timbeau (327.4 KiB)



Giancarlo Corsetti (University of Cambridge)
Presentation Giancarlo Corsetti (290.0 KiB)



Discutant : Gerhard Illing (Ludwig-Maximilians-Universität, Munich)
Presentation Gerhard Illing (530.4 KiB)



QUESTION ET REPONSES



2. Le renouveau macroéconomique

Giovanni Dosi (Sant’Anna School of Advanced Studies, Pisa)
Presentation Giovanni Dosi (578.5 KiB)

Xavier Ragot (CNRS)
Presentation Xavier Ragot (214.2 KiB)



Discutant : Willi Semmler (New School for Social Research, New York)
Presentation Willi Semmler (659.5 KiB)

Vendredi, 3 décembre

3. Repenser le rôle de la politique fiscale

Volker Wieland (Goethe Universität, Frankfurt)
Presentation Volker Wieland (652.3 KiB)



Paul de Grauwe (Université de Louvain)
Presentation Paul de Grauwe (1.1 MiB)



Discutant: Robert Boyer (CEPREMAP)
Presentation Robert Boyer (390.3 KiB)



QUESTION ET REPONSES



4. Table ronde : L’avenir de la macroéconomie, présidée par Robert Solow (MIT)
Introduction



Wendy Carlin (University College London)
Presentation Wendy Carlin (1000.6 KiB)



Robert Gordon (Northwestern University)
Presentation Robert Gordon (183.9 KiB)



Conclusion par Robert Solow (MIT) et Jean-Louis Beffa (Saint-Gobain)



voir plus de conférences